Informations générales : 514 905-2000, option 1
 

Du 2 au 8 février : la semaine de prévention du suicide

Parler du suicide sauve des vies

La 30e Semaine de prévention du suicide met l’accent sur un élément fondamental de la prévention, soit la prise de parole. Pour réduire les taux de suicide, il importe d’ouvrir le dialogue sur le sujet, sur le plan tant individuel que collectif. Le suicide étant déjà très présent dans les médias, les œuvres de fiction et les réseaux sociaux, l’AQPS pense qu’il est nécessaire de répondre aux questionnements de nombreux Québécois et de les guider par rapport aux manières d’en parler.

Que l’on souhaite exprimer sa détresse et trouver du réconfort, que l’on veuille demander à un proche qui ne va pas bien si on peut l’aider et s’il pense au suicide ou que l’on désire sensibiliser sa communauté, il existe des mots pour parler du suicide de manière préventive et sécuritaire. Il existe aussi des façons de développer une écoute attentive. Cette prise de parole, dont les bénéfices sont nombreux, permet notamment de renforcer le filet humain.

Pour un proche ou pour soi, voici des outils : commentparlerdusuicide.com

Extrait du site Web de l’Association québécoise de prévention du suicide.