Informations générales : 514 905-2000, option 1
 

QUALITÉ DE l’AIR DANS L’EST : RÉACTION DE LA VILLE DE MONTRÉAL-EST À LA PUBLICATION DE L’AVIS DE LA DRSP

Ville de Montréal-Est, 22 juillet 2020 – La Ville de Montréal-Est appuie les constats et recommandations de l’Avis de la Direction régionale de santé publique (DRSP) sur les émissions atmosphériques d’arsenic dans l’est de Montréal en 2019.

Un milieu de vie sain pour les Montréalestoises et les Montréalestois

La Ville de Montréal-Est tient à réitérer le droit de ses citoyens à bénéficier d’un milieu de vie sain ainsi que leur droit d’être informé par rapport à cet enjeu. C’est pourquoi il est important pour la Ville de Montréal-Est que les différentes industries souscrivent aux normes règlementaires quant aux émissions de polluants et que les acteurs concernés communiquent régulièrement et de façon transparente avec la population.

Appui aux constats et recommandations de la DRSP

Il est constaté dans l’avis de la DRSP que les émissions d’arsenic ont diminué en 2019 comparativement aux années antérieures. Selon la DRSP, il est possible que les émissions d’autres entreprises contribuent à ces dépassements.

Conséquemment, la Ville de Montréal-Est enjoint les acteurs concernés à mettre en application dans les plus brefs délais les recommandations formulées dans l’avis, dont la répertoration des différentes sources d’arsenic dans le secteur de l’Est de l’île de Montréal et la pérennisation des moyens de surveillance qui ont été déployés dans les dernières années pour mesurer les émissions d’arsenic. Le secteur de l’Est de l’île abrite plusieurs entreprises et il importe d’assurer un contrôle de l’ensemble des sources potentielles de polluants atmosphériques.

« Je suis satisfait des progrès atteints depuis 2018, mais il n’en demeure pas moins que nous devons demeurer vigilants pour assurer à nos citoyens une amélioration constante et significative de la qualité de l’air dans les années à venir » de déclarer Robert Coutu, maire de la Ville de Montréal-Est.

Consultez l’avis de la DRSP au santemontreal.qc.ca/population/actualites/nouvelle/avis-sur-les-emissions-atmospheriques-darsenic-dans-lest-de-montreal-en-2019.

Rôle-clé du Service de l’environnement de la Ville de Montréal

Nous tenons à rappeler que la règlementation sur la qualité de l’air est une compétence de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Il est ainsi de la responsabilité du Service de l’environnement de la Ville de Montréal de la mettre en application sur tout le territoire de l’île de Montréal, et conséquemment sur le territoire de la Ville de Montréal-Est.

Rappel concernant le risque très faible pour la santé

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal indiquait, dans un avis publié en 2018 à propos des émanations d’arsenic de l’affinerie CCR mesurée à l’époque, que les risques pour la santé étaient très faibles. Voici un extrait de la note à la population contenue dans cet avis :

« La population n’a pas à s’inquiéter des concentrations qui, bien qu’au-dessus des normes fixées par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC), demeurent tout de même très faibles. Ces niveaux sont trop faibles pour que l’on puisse observer des effets sur la santé reliés à l’exposition environnementale à l’arsenic chez la population habitant à proximité de l’affinerie. »

Consulter la version PDF du communiqué de presse.