Informations générales : 514 905-2000, option 1
 

Contrôle animal

Contrôle animal

Animaux domestiques

Plusieurs mesures ont été mises en place par la Ville afin de s’assurer du bien-être des animaux domestiques et que leur présence n’affecte pas la sécurité des citoyens à Montréal-Est.

Licence
Il est nécessaire de détenir une licence émise par la Ville afin de garder un ou des chiens dans votre propriété. Ce dernier n’est pas requis pour les chats ou autres animaux.

Coût : 15 $ par année
Maximum de trois (3) animaux par domicile.

Règlements
Le contrôle animal est traité dans plusieurs règlements municipaux de la Ville. Pour toute question, vous pouvez les consulter en tout temps sur notre site Web.

Animaux errants

Si vous trouvez un animal errant, regardez si celui-ci porte un médaillon. Puisque les propriétaires de chiens sont dans l’obligation de détenir une licence, tous les chiens en provenance de la Ville devraient en avoir un. Par la suite, à l’aide du médaillon, vous serez en mesure de retrouver le propriétaire de l’animal perdu.

Si vous avez perdu votre animal ou que vous trouvez un animal qui ne porte pas de médaillon, vous pouvez contacter le service animalier Le Berger Blanc, qui dessert la Ville de Montréal-Est ainsi que certains arrondissements de la Ville de Montréal.

9825 boulevard Henri-Bourassa, Montréal (Québec) H1C 1G5 | Téléphone : 514 949-2002 | Télécopieur : 514 494-3180 | Autres contacts

Animaux sauvages 

Certains animaux sauvages en milieu urbain peuvent représenter une nuisance pour l’environnement et la salubrité en ville. En dehors de ces circonstances, les animaux sauvages non importuns n’ont pas besoin d’être signalés pourvu qu’ils ne représentent pas un danger pour les citoyens.

Nourrir les animaux
Il est important de s’abstenir de nourrir les animaux pour une question de santé et de sécurité, mais aussi d’écosystème.

Identifier l’animal
Lorsque la présence d’un animal importun est constaté, il est favorable d’identifier l’animal responsable afin de déterminer les solutions les plus appropriées. Pour ce faire, vous pouvez consulter le site du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec sur lequel des fiches individuelles sur les animaux nuisibles connus sont disponibles.

Solutions
La tolérance comme solution face à la présence d’un animal importun sur votre propriété est la première recommandée, puisque la présence de l’animal peut être temporaire et/ou causer des dommages minimes.

Dans le cas contraire, des mesures préventives peuvent être appliquées, à condition que tous les recours pour éloigner l’animal aient été utilisés sans succès. Ces méthodes impliquent généralement la capture de l’animal. Advenant une telle situation, assurez-vous d’avoir pris connaissances du cadre légal concernant le traitement des animaux.

Mesures de prévention

  • Chapeauter les cheminées.
  • Éliminer les vers blancs de la pelouse.
  • Éviter de nourrir les animaux domestiques à l’extérieur.
  • Installer des languettes de vinyle conçues pour les clôtures à mailles losangées sur le tronc des arbres fruitier pour empêcher l’animal d’y grimper.
  • Installer un filet au dessus de l’arbre si l’animal l’atteint en grimpant par un arbre voisin ou une clôture.
  • Tailler les branches qui donnent accès à la toiture.

Produits répulsifs

  • Utiliser un répulsif conçu pour éloigner les animaux, vendu en quincaillerie.
  • Vaporiser de l’ammoniac dans les sacs à ordures et à l’intérieur du couvercle des poubelles pour limiter la propagation des odeurs et rendre le contenu inintéressant pour ces animaux à l’odorat développé.

L’accès au terrier

  • Localiser les accès.
  • Bloquer tous les accès à l’exception d’un, avec un grillage enfoui à au moins 46 cm dans le sol.
  • Déposer un chiffon imbibé d’ammoniac dans le terrier.
  • Installer une source d’éclairage jour et nuit.
  • Faire fonctionner sans interruption une radio dans le terrier, mais sans déranger le voisinage.
  • Saupoudrer de la farine devant le terrier et par la suite, vérifier si des traces sont visibles ou non.

Ramassage d’animaux importuns (vivants et morts)
Sur le territoire de Montréal-Est, le ramassage d’animaux importuns, vivants ou morts, est assuré par Le Berger Blanc. Veuillez communiquer avec le service animalier dans le cas échéant.

Présence de coyotes
Il est préférable de ne pas intervenir en présence de coyotes et de leur laisser leur espace. Néanmoins, un service téléphonique a été mis à la disposition des citoyens par la Ville de Montréal afin de signaler leur présence et d’obtenir des renseignements sur les bonnes pratiques en matière de cohabitation avec ces animaux. Ce service est disponible sept (7) jours par semaine, de 9 h à 17 h. En dehors de ces heures, il est possible de laisser un message et un agent fera le suivi nécessaire dès que possible.

Téléphone : 438 872-COYO (2696) | Pour des renseignements | Formulaire pour signaler la présence d’un coyote | Urgences : 911